Image

Mini tarte choc’ comme promis !

17 Fév
Mini tarte choc' comme promis !

« Wouah, c’est une tuerie ! »
ça fait trop plaisir à entendre, mhhh ….
Bon, redescendons sur terre après tout, j’ai quelques ratés à mon actif et d’autres à venir à coup sûr.
Mais pas cette fois ! Alors, comme promis, voilà la recette de la garniture super-choco et dîtes-moi ce que ça donne chez vos gourmands.

– 250 gr de sucre en poudre
– 250 gr de crème fleurette
– 250 gr de chocolat 72%

Fondre le sucre à feu très doux pour obtenir un caramel ambré.
Pendant ce temps, chauffer doucement la crème fleurette et l’incorporer au caramel avec un fouet (ouais je sais, c’est pas facile mais peut-être n’avez vous pas le même problème que moi avec le caramel..).
Retirer la casserole du feu et ajouter le chocolat haché en mélangeant doucement.
Y’a plus qu’à garnir les tartelettes et d’y ajouter un petit morceau d’orange confite (ou de gingembre) avant de tout dévorer.
S’il vous en reste, elle se garde au frais pendant 2 ou 3 semaines et peut servir de glaçage sur un gâteau ou des éclairs.
Avec un café bien corsé, ça déchire !
Avec un bon thé fruité, c’est un matricide !

Publicités
Image

Quand l’été est contenu dans un petit gateau…

15 Fév

Quand l'été est contenu dans un petit gateau...

Un rtt près de la fin de l’hiver, quand on sent que le printemps approche et que la nature s’ébroue avant d’éclater de couleurs et de senteurs, c’est détente !
Du coup, je nous ai préparé des petits muffins dans lesquels j’ai mis de la confiture de mirabelles et de framboises.
Avec un bon thé, devant les derniers perce-neige, c’est le top !
Pour environ 12 muffins :
140 gr de farine
100 gr de sucre roux
80 ml d’huile
150 ml de lait
1 yaourt (le mien était à la vanille)
1/2 sachet de levure chimique
30 gr de poudre d’amande

Dans un saladier, mélanger l’huile, le yaourt, le sucre et le lait
Dans un autre, la farine, la poudre d’amande et la levure
Mélanger les 2 appareils, verser dans des caissettes en papier où des moules à muffins au 2/3 et y déposer 1 càc de confiture.
Cuire à four chaud 180° pendant 30 minutes et déguster froid.
Pour moi, avec un thé vert Marco Polo, cooooool !

Carottes à l’italienne

11 Fév

Voici une recette que j’aime beaucoup, elle est pleine de saveurs et donne un plat complet.

Je la trouve très originale avec ce mélange doux et salé, économique et pleine de fibres.

IMGP0849De plus, elle est simple :
  • 500 gr de carottes râpées
  • 500 gr d'oignons émincés (jaune et/ou rouge, moi
      j'utilise les deux)
  • 500 gr de riz (le basmati est parfait pour cette recette)
  • 5 tranches de jambon en petits dés
  • 100 gr d'emmental râpé
Cuire le riz selon les indications du paquet.

Pendant ce temps, mettre deux càs d'huile d'olive dans une sauteuse 
et y verser les carottes râpées, sur feux moyen, environ 20 minutes. A la fin de cuisson, saler, poivrer et bien mélanger. Réserver.

Faire revenir les oignons dans une càs d'huile d'olive jusqu'à ce 
qu'ils soient translucides et moelleux.IMGP0826IMGP0835
Dans un grand saladier mélanger carottes, riz, oignons et jambon 
en y ajoutant 80 gr. de fromage râpé. Rectifier l'assaisonnement.
IMGP0837Verser dans un plat à gratin, couvrir avec le râpé restant et 
quelques noisettes de beurre.
IMGP0846Enfourner à 170° pendant 35 minutes. Servir avec un salade verte.

Macarons Pamplemousse-Miel / Honey macaroons grapefruit

12 Déc

J’ai pris un cours chez un véritable patissier pour apprendre à faire les macarons et ça y est je me suis lancée !! Macarons pamplemousse-miel :

macarons_pamplemousse

Pas facile d’obtenir la coque telle qu’elle doit être mais en respectant bien toutes les mesures et toutes les instructions, le résultat est plutôt sympa. Cela ne m’empêchera pas d’aller en chercher chez Ladurée, le grand spécialiste !

Pour 30 pièces :

  • 150 gr de poudre d’amandes
  • 150 gr de sucre glace
  • 55 gr de blancs d’oeufs
  • 2 gouttes de colorant rouge
  • 150 gr de sucre en poudre

Après les avoir tamisé, mélanger la poudre d’amandes et le sucre glace.

Faire un sirop avec un fond d’eau minérale et 150 gr de sucre en poudre. Pendant qu’il refroidi, monter les blancs en neige. Toujours en battant mais doucement ajouter le sirop petit à petit dans les blancs. Mélanger cet appareil au précédent délicatement en ajoutant le colorant.

Mettre dans une poche à douille et former des petits disques sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Taper pour faire échapper les éventuelles bulles d’air.

Pour obtenir le petit ourlet caractéristique des macarons, faire cuire sur deux plaques superposées.

Cuire 12 minutes à 100° et ouvrir le four à mi-cuisson pour « sécher » les macarons.

Sortir du four et laisser refroidir avant de décoller délicatement et de fourrer avec une ganache de votre choix, pour ma part : j’ai fait compoter la chair de deux pamplemousse rose avec une càs de miel d’acacia.

__________________________________________________________________________

Not easy to get the hull as it should be but carefully observing all measures and all the instructions, the result is quite nice. This will not prevent me to go get at Ladurée, the leading expert!

For 30 pieces:

  •      150 g ground almonds
  •      150g icing sugar
  •      55 grams of egg whites
  •      2 drops of red dye
  •      150 gr of caster sugar

After having sifted, mix ground almonds and icing sugar.

Make a syrup with a background of mineral water and 150 grams of powdered sugar. While he cooled, beat the egg whites. But still beating slowly add the syrup slowly into the whites. Combine this unit with previous delicately adding the dye.

Put in a pastry bag and form small discs on a baking sheet covered with parchment paper. Type to avoid any air bubbles.

For the small hem feature buttons, cook on two superimposed plates.

Bake 12 minutes at 100 ° and open the oven halfway through cooking for « dry » macaroons.

Remove from oven and let cool before taking off gently and fill with a ganache of your choice, for my part: I made stew meat pink grapefruit with a two tablespoons of acacia honey.

En passant

Compote rhubarbe-fraises-cardamome

12 Oct

Cet été ma patience fut récompensée : le pied de rhubarbe que j’ai fait pousser l’année dernière m’a gâtée !

Pour fêter ça, une petite compote pour égayer mes tartines matinales s’imposait…

J’avais réussi à mettre quelques fraises de côté, heureusement car mes gourmands n’en auraient fait qu’une bouchée !

Dans la marmite ? Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :