Image

Pêché mignon : la tatin

30 Mar

Pêché mignon : la tatin

Il faisait très frais mais les rayons du soleil invitaient à la ballade. Un de mes petits plaisirs est de faire une grande promenade à pied dans la campagne et, de retour dans mon "sweet home", déguster une gourmadise tiède ou un chocolat chaud maison. Or, ce jour là quelques pommes déprimaient dans la coupe de fruits et j'avais testé une pâte feuilletée rapide avec mon Cooking Chef le matin même. Alors, j'ai verseé un verre de sucre dans le fond d'une casserole et l'ai laissé caraméliser lentement avant d'y installer mes pommes en quartiers bien serrés avec quelques petits morceaux de beurre. Le tout à couvert et à feu tout doux, mes bottes aux pieds et la parka bien remontée jusqu'aux oreilles me voilà partie profiter des ces doux rayons de début de printemps.
1h plus tard, je fus accueillie par une délicieuse odeur de pommes caramélisées qui m'a mis instantanément l'eau à la bouche ! Mais même si ma patience était mise à rude épreuve par les effluves sucrées du délice à venir, ma puce n'était pas encore rentrée du collège. Je ne pouvais commettre la trahison de manger cette tatin sans elle !
Alors, le four à 190°, j'ai étalé ma pâte, y ai découpé et piqueté un cercle adapté à ma casserole.
 J'en ai recouvert les pommes dans la casserole avant d'enfourner pour 30 minutes.
 Le temps de préparer quelques légumes pour le repas du soir, parfait !
 Une fois la tatin sortie du four et la fenêtre légèrement ouverte pour attiser les papilles de ma gourmande préférée, il ne restait plus qu'à trouver le bon cd à écouter, de mettre l'eau à bouillir pour le thé et nous avons enfin pu goûter cette gourmandise.
 J'ai bien fait de la photographier quand elle était trop chaude pour la manger !
En passant

Quiche retour d’Auverne

27 Mar

Encore une fois, j’ai craqué et j’ai ramené du fromage et de la charcuterie de la belle Auverne !

Bah oui, je suis une indécrottable touriste gourmande mais ça permet de faire durer le plaisir…

Alors après avoir étalé ma pâte feuilletée,
Fait revenir 1 gros oignon jaune et 2 poireaux émincés, y avoir versé un verre de vin blanc, assaisonné avec quelques baies rouges et un peu de sel de Guérande et laisser revenir à feu doux pendant 25 minutes environ,
Versé les légumes cuits sur la pâte piquetée, 
Déposé sur le dessus des tranches fines de Saint Nectaire fermier (non sans en avoir bouloter quelques morceaux...) en étoile,
Battu deux oeufs avec un petit suisse (fond du frigo) et 10ml de lait,
Versé sur la tarte et enfourné à 180° pour 35 minutes
Je me suis régalée en l'accompagnant d'une salade bien fraîche, miammmmmm !
retourAuverne
En passant

Blood orange syrup ou la starlette orange

25 Mar

Alors, il est beau mais en plus, il est DELICIEUX !

Si vous voulez essayer, j’ai trouver la meilleure recette chez Very Easy Kitchen, un site plein de bonnes et belles choses !

BloodOrangeSypurCake

En passant

Crispy rice, Saint Jacques and ginger butter

22 Fév

Hello !

Here is a combination completely new and delicious!
Cook rice round for 2 persons.
Peel 2 shallots, 2 cloves garlic, do the same with 4 tomato seed as well.
Melt the chopped shallots in 2 tablespoons olive oil, add the tomatoes into small pieces. Simmer 30 minutes covered and then uncovered with garlic and a pinch of sugar for another 20 minutes.

Meanwhile, grate 2 inch ginger and mix with 100 grams of butter. Spread the mixture on plastic wrap, it should be 2 millimeters thick. Put this in the freezer.

Form patties with rice and hot round and fry in a little oil.
The rice should become translucent and crisp.
Heat a stove and grab 6 Jacques scallops, 1 minute on each side then add 10 grams of butter.
Dresser bases: table two rice cakes, 3 knobs Saint Jacques, a dollop of tomato confit and a ginger butter rectangle.

http://recettes.de/coquilles-saint-jacquesrizcrousti_stjacques

http://recettes.de/japon

En passant

Purée de sioux (ou comment réhabiliter le rutabaga)

21 Fév

ruta-caro&pdtAvant d’être inscrite dans une AMAP, je n’avais jamais goûté ce légume et seule sa mauvaise réputation m’était connue.

La première fois que je l’ai préparé c’était dans une soupe toute bête (bah oui, moi j’aime bien les soupes fourre-tout type poireau-carotte-patate ! En même temps, c’était une semaine un peu chargée et la SNCF n’a rien arrangé…).

Que vous dire …. nous n’avons pas trop aimé son goût et (quelle erreur de ma part !) une fois que mes chéris ont goûté quelque chose et qu’il pensent BEURK ! ben, j’suis dans la mouise pour leur en faire manger de nouveau.
Il m’a donc fallu ruser comme une vieille renarde pour qu’ils l’apprécie et mes meilleurs potes c’est carotte et oignon !

J’y ai ajouté un oignon haché que j’ai fait caraméliser, l’odeur de l’oignon en train de cuire a préparer les estomacs en douceur, c’est ça qui est génial avec les oignons !

Bon, j’ai pas pu prendre de photos (les inconvénients du succès) alors soyez pas trop dur avec le portrait ci-dessus ….

Le lapin rôti a lui aussi bien apprécié cette nouvelle compagne de table.

Pour nous 3 :

  • 200 gr. de rutabagas
  • 200 gr. de carottes
  • 300 gr. de pommes de terre
  • 1 gousse d’ail haché
  • 1 oignon haché
  • sel, poivre

Brosser les légumes sous l’eau ou les éplucher, les couper en morceaux et les cuire à la vapeur en commençant par les rutabagas qui sont plus longs à cuire. Pendant ce temps, faire caraméliser les oignons en les cuisant doucement avec une càs de sucre roux.
Une fois tous les légumes cuits, les mélanger en les écrasant avec un peu de lait, saler, poivrer.

Servir bien chaud.

signé coccinet-sioux

%d blogueurs aiment cette page :